Casier judiciaire à présenter pour un agent de sécurité

Le métier d’agent de sécurité fait partie de la liste des professions réglementées. Ainsi, dans ces domaines d’activité, la sélection des candidats est assez drastique, et ce dans le but de favoriser la sécurité des usagers. Pour accéder à ces emplois, il faut généralement présenter un casier judiciaire sans faille. Vous envisagez de travailler dans la sécurité ? Nos experts vous éclairent sur l’extrait du casier judiciaire pour agent de sécurité à présenter.

À quoi correspond le casier judiciaire ?

Avant d’aborder dans le détail le casier judiciaire pour agent de sécurité, il convient dans un premier temps de bien comprendre l’enjeu d’un tel document. En effet, le casier judiciaire fait partie des pièces administratives françaises officielles. Il peut être sollicité par tout citoyen français (ou naturalisé français). Il répertorie l’intégralité des antécédents judiciaires d’une personne, et ce même lorsqu’elle était mineure.

Composé de trois extraits, le casier judiciaire peut être sollicité dans de multiples situations : accéder à l’emploi, se présenter à un concours, recevoir une distinction honorifique, être naturalisé français…

Selon l’objet sur lequel porte votre demande, l’extrait à présenter ne sera pas toujours le même.

En effet, le bulletin 1 comprend toutes les mentions enregistrées à l’égard d’un individu. Il n’est accessible qu’aux autorités policières et judiciaires.

Le bulletin 2, comprend les mêmes mentions que l’extrait 1, tout en excluant certaines décisions de justice, telles que la déchéance de l’autorité parentale. Cet extrait ne peut être consulté que par certaines administrations et employeurs du privé, dans le cadre de métiers réglementés. Si vous vous destinez à la fonction d’agent de sécurité, votre casier judiciaire sera donc vérifié.

Le bulletin 3 ne mentionne que les condamnations les plus graves (crimes, homicides, peines de prison de plus de 2 ans…). Il peut être commandé par l’intéressé uniquement.

Recevoir un casier judiciaire pour devenir agent de sécurité

Si vous vous destinez à la profession d’agent de sécurité, votre casier judiciaire sera étudié, comme expliqué précédemment . Mais au-delà de ce pré-requis, l’agent de sécurité doit répondre à d’autres critères, tels que :

  • disposer d’une bonne condition physique ;

  • savoir garder son calme en toute circonstance ;

  • être un individu responsable ;

  • être capable d’agir en tant que médiateur si besoin ;

  • être à même de rédiger un compte-rendu d’intervention..

De même, en tant que profession réglementée, l’agent de sécurité ne peut exercer son métier qu’en obtenant une autorisation d’exercices. En France, c’est le service de police administrative ainsi que le CNPAS (Conseil National des Activités Privées de Sécurité) qui encadrent la profession. Le CNAPS vérifie le casier judiciaire n°2 des agents de sécurité en devenir. Dans votre cas, vous n’avez pas de démarche particulière à effectuer.

Si toutefois, votre futur employeur vous demande de lui fournir un extrait, sachez que extrait-casierjudiciaire.net vous permet d’obtenir dans de très courts délais le bulletin 3 de votre casier judiciaire. Il vous suffit de vous rendre sur notre plateforme, d’enregistrer vos informations, puis de valider votre demande, directement en ligne. Vous recevrez votre document sous pli postal (à ce jour, il n’existe aucune version électronique du document).

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir un meilleur service. Lire notre politique d'utilisation des cookies.