Le casier judiciaire pour un emploi dans un aéroport

Dans le cadre d’un emploi dans un métier à l'accès réglementé, l’employeur peut demander la consultation du casier judiciaire aux candidats. C’est le cas pour les personnes souhaitant travailler dans les aéroports. En effet, après les attaques terroristes perpétrées en France ces dernières années, la sécurité des aéroports est une priorité pour le gouvernement. Ainsi, les employeurs sont tenus de vérifier l'honorabilité d’une personne via son casier judiciaire avant d’offrir le poste à celle-ci.
 

Quel casier judiciaire pour un emploi dans un aéroport ?

Il faut savoir que la consultation d’un relevé de casier judiciaire par un employeur ne concerne que le bulletin numéro 3. En effet, le casier judiciaire français est décomposé en 3 différents bulletins dont le contenu dépend de la gravité des mentions. L'accès à ces bulletins est également réglementé : le b1 ne peut être consulté que par les autorités judiciaires, le b2 peut être consulté que par certains organismes militaires et policiers, et le b3 ne peut être obtenu que par son détenteur.

Dans le cadre d’un emploi dans un aéroport, il faudra présenter le bulletin numéro 3 qui ne contient que les mentions les plus graves. Pas de panique, si votre casier judiciaire contient des condamnations déclarées lorsque vous étiez mineurs, celles-ci apparaissent uniquement sur le bulletin numéro 1. Bien qu'idéalement la présentation d’un casier judiciaire vierge est conseillée, sachez que des condamnations mineurs ou n’ayant aucun rapport avec le métier choisi ne peuvent être tenues contre vous. Cette enquête concerne entre autres les métiers aéroportuaires tels que : agent de piste, agent de trafic, bagagiste, hôtesse d'accueil, etc.

Certains métiers requièrent cependant une enquête plus poussée sur les candidats signifiant la consultation du bulletin numéro 2 : toute personne accédant aux zones de sûreté à accès réglementé des aérodromes, aux approvisionnements de bord sécurisés ou encore les agents de sécurité, les superviseurs, les agents de la sûreté aéroportuaire, les stewards ou encore les pilotes d’avions.
 

Comment présenter son casier judiciaire pour travailler en aéroport ?

Si vous souhaitez obtenir un emploi dans un aéroport, mieux vaut être préparé et obtenir votre casier judiciaire avant de vous présenter à l’entretien d’embauche. Pour obtenir un extrait du casier judiciaire en France, il est possible de faire la demande en vous déplaçant au centre du casier national sur la simple présentation d’une pièce d’identité, ou remplir le formulaire de demande en ligne sur le site du service public. L’extrait du casier vous sera délivré par voie postale sous quelques jours sous pli fermé.

Si des mentions présentes sur votre casier judiciaire vous empêche de poursuivre une carrière dans un aéroport, tout n’est pas perdu. Premièrement, vous pouvez attendre le délai d'effacement automatique des peines : pour contribuer à la réhabilitation des citoyens, les condamnations disparaissent du casier judiciaire après plusieurs années. Deuxièmement, vous pouvez demander un retrait des mentions auprès du procureur les ayant déclarées. Si la demande est motivée par un projet professionnel, les procureurs ont le pouvoir d’effacer une condamnation du bulletin numéro 3, mais celle-ci restera présente sur les bulletins 1 et 2.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir un meilleur service. Lire notre politique d'utilisation des cookies.